ombres et lumières ~ hypersensibilité

Mis à jour : juin 30

~ Ombres et lumières ~

~ Défauts et Qualités~

~ Hypersensibilité ~


Nous avons tous les défauts de nos qualités et les qualités de nos défauts. Ce n’est pas l’ombre OU la lumière mais l’ombre ET la lumière qui cohabitent ensemble sur des faces opposées d’une même pièce et pourtant complémentaires . L’un n’existe pas sans l’autre. On peut choisir notre angle de vue, on peut choisir de porter notre attention sur l’une ou l’autre face.


Aussi si je regarde par exemple mon hypersensibilité… Certains pourront dire que c’est un « défaut », d’autre une « qualité ». Moi-même, je l’ai longtemps vécu comme un « défaut », un frein, une tare, une faille… Lorsque je sentais une émotion poindre, je contenais, je ravalais, j’anesthésais… « ne pas pleurer, ne pas pleurer, ne pas dire… Que vont dire les autres ? Que je suis trop fragile, trop vulnérable, trop sensible ? » Trop, pas assez… Tout est encore une question d’angle de vue.


Et puis sur mon chemin, j’ai appris à me reconnecter à mes émotions, à les identifier, à les accueillir comme elles sont, à les laisser s’exprimer plutôt que de lutter contre.


Les fleurs de Bach et élixirs floraux m’ont aidé et m’aident encore dans ce processus de rééquilibrage de mes émotions. Les fleurs elles aussi d’ailleurs contiennent vibratoirement cette double polarité en elles-mêmes : le « négatif » et le « positif », l’ombre et la lumière…


Les émotions, c’est la vie, c’est le mouvement, un mouvement de l’intérieur vers l’extérieur. Elles ont toujours quelque chose à nous dire. Si elles ne finissent pas ce mouvement que de s’exprimer vers l’extérieur, qui est l’étape finale du processus émotionnel … .elles tournent en boucle à l’intérieur, elles dérangent, elles restent sur l’estomac, elles se manifesteront tant qu’elles ne seront pas entendues. Bref ça c’est encore une autre histoire ! Peut-être l’objet d’un autre post


Et aujourd’hui, plutôt que de considérer cette forte sensibilité comme une faille, une faiblesse, je la considère aussi et surtout dans sa grande qualité.


C’est elle qui me permet de sentir, d’être en lien facilement avec les autres et avec mon environnement.

C’est elle qui me permet de mieux comprendre les émotions traversées par ceux que j’accompagne et accueille en séance.

C’est elle qui me permet de voir le bon et le beau autour de moi.


Alors oui, c’est elle aussi qui peut m’amener à être épuisée, fatiguée tellement ça peut être fort ou m’emmener dans de profonds chagrins mais elle peut aussi m’amener à vivre l’intensité colorée, joyeuse et de moments profonds d’émerveillements.

Elle peut être inconfortable, désagréable comme elle peut être joyeuse, légère, vivante et vibrante.

Elle peut me connecter au sombre, au noir et à la misère du monde mais aussi à la lumière, à l’amour, à percevoir des couleurs dans la musique, des symphonies dans les textes et de la poésie, de la mélodie dans la Nature comme un feu d’artifice.


C’est elle aussi qui me permet d’être plus à l’écoute de mes besoins cachés derrière mes émotions, à écouter ce qui est bon pour moi et à plus me respecter.


Alors aujourd’hui, je voudrai te dire que peu importe les défauts, les faiblesses que tu te trouves et auxquels tu peux t’accrocher … : « Nous avons tous les qualités de nos défauts et les défauts de nos qualités »… Nous avons tous en nous l’ombre et la lumière… Il se peut que si tu changes ton regard, si tu tournes la médaille, tu puisses toi aussi y trouver du lumineux, du bon et du beau.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout